Laboratoire Interdisciplinaire, Solidarités, Sociétés, Territoires (LISST)
UMR 5193



Les 10 ans du 


Le LISST a 10 ans. Et c’est avec un grand plaisir que nous célébrons ce moment par petites touches, en 10 événements, un par année passée depuis la création de l’UMR en 2007. Certains de ces événements mettent à l’honneur ceux qui ont contribué à la naissance du LISST, d’autres célèbrent les équipes du LISST qui ont chacune une histoire singulière, laquelle enrichit aujourd’hui notre vie collective ou des projets transversaux qui tracent la voie d’une manière de pratiquer les sciences humaines et sociales inscrite au cœur des enjeux scientifiques et de sociétés les plus contemporains.
Merci à celles et ceux qui ont pensé à distiller l’anniversaire sur une année, reflétant ainsi les équilibres subtils sur lesquels repose l’édifice commun qu’est le LISST, affirmant aussi le socle qui permet à l’ensemble de tenir. Construire un tel édifice prend du temps, de la patience, du dévouement, de la discrétion, de l’écoute, de l’entraide… Il nous demande à tous de construire et de maintenir ce qui nous lie et cela dans l’objectif de faire de notre pluralité une richesse.
  

Colloque international « La renaissance rurale d’un siècle à l’autre ? »
du 23 au 27 mai 2016



Les Journées Rurales 2016 furent l’occasion de célébrer les 25 ans de « Dynamiques Rurales », laboratoire devenu équipe du LISST depuis 2016. Elle se caractérise par son interdisciplinarité, ses travaux au Nord et au Sud, l’importance accordée à la formation et la réflexion sur les méthodes et notamment l’écriture filmique.
La parution de « La renaissance rurale » (B. Kayser, 1990) et la naissance du laboratoire ‘Dynamiques Rurales’ (1991) sont quasiment concomitantes. Un quart de siècle plus tard, quel sort faisons-nous à « La renaissance rurale » ? L’objectif n’est pas tant de reprendre la polémique entre les tenants de la crise rurale et de sa disparition programmée, opposés aux tenants d’une renaissance rurale aux accents parfois localistes et militants. Il s’agit plutôt de revenir sur le fond, sur le projet qui a guidé l’ouvrage : une tentative de synthèse des réflexions des années 1970 et 1980 en vue de refonder l’objet « rural », de donner les grands axes d’un modèle de compréhension d’un rapport société – espace. Qu’en est-il aujourd’hui de ce projet ? Pouvons-nous tenter une synthèse des réflexions des années 1990 à nos jours et, sur cette base, établir des perspectives pour les années à venir ?
Télécharger le programme du colloque.
 
Remise de la médaille d’honneur du CNRS à Pablo Bilbao et Jackie Caval
10 novembre 2016


Le CNRS souhaite honorer tous ceux qui ont contribué à son rayonnement soit directement par leur activité scientifique, soit plus indirectement en permettant par leur activité quotidienne que la recherche puisse s'effectuer dans les meilleures conditions possibles. Il a donc décidé de créer une médaille d'honneur du CNRS pour récompenser, au moment de leur départ en retraite, les personnels chercheurs, ingénieurs, techniciens et administratifs de leur participation à l'activité de recherche pendant de nombreuses années. La cérémonie de remise des médailles a eu lieu en la présence d’Alexandre Teste qui représentait la délégation régionale du CNRS.
Si cette cérémonie constitue le premier des événements de l’anniversaire du LISST, c’est bien parce que les nombreuses qualités qu’il a fallu mobiliser pour en arriver là, Jackie Caval, documentaliste, et Pablo Bilbao, secrétaire général, les possèdent indéniablement. En accompagnant les recherches menées au sein de l’unité, ils ont permis d’anticiper certains des grands changements auxquels elle doit faire face aujourd’hui. Ce fut, déjà, en soit une petite révolution de mettre en place le passage d’une unité à deux puis à trois et désormais à quatre équipes. Cela en furent d’autres, de grande ampleur, d’en anticiper les détails, en étant attentifs au bien-être de chacune et chacun.
Un remerciement particulier à Jackie pour son investissement dans la mutation de grande ampleur des services documentaires. Le temps que nous consacrons à en parler est une forme d’hommage au travail patient et discret qu’elle a accompli pour nous aider à nous préparer à cette nouvelle étape. Tous nos remerciements à Pablo d’avoir construit avec méthode et humilité le socle qui permet au Lisst d’être au service de toutes et tous, d’avoir transmis des valeurs que partagent les membres de l’unité, d’avoir contribué au rajeunissement d’une équipe pleine d’entrain même dans les moments délicats.
La médaille d’honneur qui leur a été remise célèbre la trace qu’ils ont laissée au sein de l’unité, ce qu’ils ont semé et dont nous récoltons aujourd’hui les fruits. Pour cela, le Lisst leur exprime toute sa reconnaissance.


Colloque « Qualité environnementale du cadre de vie urbain : approches interdisciplinaires et participatives »
23-24 février 2017

affiche eurequa
La qualité environnementale du cadre de vie n’est pas une notion univoque et consensuelle, que ce soit pour les habitants, pour les acteurs urbains ou pour les chercheurs qui travaillent sur/dans la ville à partir d’approches disciplinaires très variées. Fort de ce constat, un groupement de recherche -associant géographes, sociologues, psychologues de l’environnement, climatologues, acousticiens, spécialistes de la qualité de l’air et architectes- s’est constitué pour réfléchir à la caractérisation interdisciplinaire de la qualité environnementale urbaine à l’échelle des quartiers. C’est ainsi qu’est né le projet EUREQUA : Evaluation mUltidisciplinaire et Requalification Environnementale des QUArtiers (ANR, 2012-2017). Souscrivant à une définition de la qualité environnementale comme résultant de valeurs objectives et subjectives qui caractérisent les espaces de vie des habitants et des usagers à différentes échelles, l’équipe du projet travaille à l’émergence de nouvelles conceptions de cette notion qui articulent une réflexion sur la matérialité de l’environnement urbain avec des approches sociale et sensible de la relation à l’environnement urbain.
Le colloque organisé les 23 et 24 février 2017 visait à clôturer ce projet de recherche et à valoriser ses résultats. Cependant, il s’agit d’aller au delà de cet objectif en conviant des chercheurs qui travaillent -en France et à l’étranger- sur la qualité environnementale urbaine à partir des perspectives proches, à savoir :
- une appétence pour l’interdisciplinarité radicale, à l’interface des sciences humaines et sociales avec les sciences physiques et du vivant et les sciences de l’ingénieur,
- un souci d’opérationnalisation -au moins partielle- de la recherche au service de l’action publique locale,
- un intérêt pour les valeurs et les méthodes de l’urbanisme concerté et participatif.
Ces rencontres ont croisé les expériences de recherche et partagé questions, méthodes et résultats. En outre, elles ont été l’occasion de débattre des vertus, difficultés et limites des approches interdisciplinaires d’une part, et de celles des perspectives participatives et opérationnelles de ce type de recherches d’autre part.
 

Exposition Vies d’Ordures au MUCEM

21 mars 2017-14 août 2017 - Inauguration le 20 mars 2017



Journée Doctorale du LISST
14 novembre 2017

L'Assemblée générale des 10 ans du LISST
15 décembre 2017


Colloque "La ville vue du Cieu" - 50 ans du CIEU
du 28 mai 2018 au 1 juin 2018