Laboratoire Interdisciplinaire, Solidarités, Sociétés, Territoires (LISST)
UMR 5193

le 12 juillet 2018
De 9h à 17h

colloque_socio

colloque_socio

Santé de la cité, Cité de la santé
Des sociologues débattent avec les équipes médicales des soins au cœur de la ville

L’Hôpital La Grave, dont la construction date du début du XVIIe siècle, est situé au cœur de la ville, dans le quartier St Cyprien.

En 2015, la Cité de la santé est crée sur le site avec l’objectif de privilégier une approche globale de la santé. Aux soins prodigués dans une perspective pluridisciplinaire, par des soignants et des travailleurs sociaux, s’ajoutent des actions de promotion et de prévention de la santé au sens le plus large.

La vocation de la Cité de la santé n’est pas celle d’un hôpital ou d’une clinique classique et la prise en charge est intégralement basée sur le modèle de la chirurgie ambulatoire, soit la sortie du patient le même jour que son intervention.
Plusieurs services assurent aujourd'hui ces missions : des Permanences d’accès aux soins, un Centre Médico-Psychologique, un Hôpital de jour de prévention de la fragilité, un Centre de soins d'accompagnement et de prévention en addictologie, plusieurs services de soins psychiques, une Halte Santé, une Maison médicale de garde…

La Cité de la santé offre ainsi un véritable plateau technique médico-social à la population toulousaine.

Accueillant une population socialement mixte, sans exclusive, la Cité de la santé permet également de soigner des populations défavorisées dans un dispositif de droit commun, sans risques de stigmatisation. Le positionnement de la Cité au cœur de la ville lui permet d’accueillir des populations fragiles qui ont le plus de difficultés à aller vers les soins.

D’une certaine manière, ce lieu unique en France constitue une réponse en totale adéquation avec les dernières orientations des politiques publiques de santé : la proximité, la permanence des soins, le privilège donné à l’ambulatoire, l’organisation de parcours de soins, de santé, de vie constituant une prise en charge globale et fluide des patients et usagers du système de santé.

La Cité de la Santé semble préfigurer ou mettre en œuvre un certain nombre des préconisations formulées dans le tout récent (2018) rapport du Haut Conseil pour l’Avenir de l’Assurance Maladie (« Contribution à la transformation du système de santé). Fort de ce constat, des chercheurs – sociologues, politistes – ont avec l’ensemble des praticiens du site – soignants dans leur diversité et travailleurs sociaux – considéré qu’il y avait lieu d’engager une réflexion et des recherches pour évaluer le travail réalisé, son intérêt et ses limites, son originalité et sa capacité à répondre aux besoins de santé de la population.

Le colloque du 12 juillet 2018 constitue la première étape de cette démarche.

Le programme dont les derniers détails sont à finaliser est basé sur les interventions de binômes chercheurs/praticiens. S’appuyant sur leur connaissance de la littérature scientifique, les premiers présenteront le cadre théorique qui leur semble pertinent pour problématiser le travail réalisé sur le site auprès des usagers. Les professionnels présenteront des vignettes cliniques illustrant leurs pratiques et le parcours des usagers pris en charge.

Constituant une première étape de la réflexion, le colloque n’a pas vocation à conclure mais à favoriser les échanges, tant parmi les intervenants qu’avec le public.

Sont prévues les interventions suivantes :

Le colloque sera ouvert par Marie-Christine Jaillet, ancienne Vice-présidente recherche de l’Université Toulouse 2, directrice de recherche au CNRS, spécialiste de la ville.

Marie-Christine Zelem (Sociologue) et Pierre Montangerand (Infirmier) :
  • Dispositifs de prévention de la toxicomanie innovants pour répondre aux besoins des usager
Florent Champy (Directeur de recherches CNRS) :
  • La décision médicale et médicosociale dans les Permanences d’Accès au Soins de Santé (PASS) + xx
Hakima Saadi (Psychologue) et Yan Jahrling (Educateur) :
  • Pas à pas dans la cité : l’aller vers les soins d’une personne à la rue
Pascale Manuello (Sociologue) :
  • les Equipe Mobiles Psychiatrie Précarité. Premiers résultats d’une recherche récente
Jean-Yves Le Talec, Julie Jarty, Alfonsina Faya, Leslie Fonquerne (Sociologues) :
  • La santé sexuelle au prisme du genre
François Sicot (Sociologue) :
  • La Cité de la Santé à l’hôpital La Grave : une offre de soins qui permet de désengorger les Urgences ?
Lydie Launay (Sociologue) :
  • Mixité sociale et gentrification : les enjeux urbains de la Cité de la Santé
Véronique Feyfant (Sociologue) :
  • Vieillir en ville et fragilités

Contact :
François Sicot
Lieu(x) :
Site de l’hôpital La Grave