Coordonnées

Corps

Doctorante LISST-Cas

Discipline(s)

Anthropologie, ethnologie, préhistoire

Thèmes de recherche

Titre de la thèse : "Tchernobyl, Fukushima : apprendre des événements."
Sous la direction de : Sophie Houdart (CNRS, LESC, Université Paris Nanterre) et de Fabienne Martin (CNRS, LISST-CAS, UT2J)
Mots-clé : Tourisme, évènements, catastrophe, anthropologie des connaissances, radioactivité, Tchernobyl-Fukushima, expérience.

Résumé : En 25 ans, le monde a connu deux catastrophes nucléaires majeures, Tchernobyl et Fukushima. Ces deux événements ont circonscrit une expérience commune de la radioactivité qui s’inscrit, pour les Japonais, dans la continuité historique des bombardements de Hiroshima et de Nagasaki. Plus encore, ces catastrophes ont mené à la construction d'une relation étroite entre l’Ukraine-Biélorussie et le Japon, qui ne cesse de se renforcer depuis les événements de 2011 à Fukushima.
À partir de cette relation, je travaille sur la mise en résonance de ces événements et leurs éventuelles interférences, afin, plus particulièrement, d’y étudier le rapport entre expérience et connaissance. Mon point d’entrée est celui du tourisme japonais dans la zone d'exclusion de Tchernobyl –ouverte aux visiteurs depuis 2011.
Mon intention est de saisir l’articulation entre l’expérience-expérimentation touristique et l’établissement de connaissances dans la reconstruction de l’intelligibilité des événements. Autrement dit, que vient chercher un touriste japonais à Tchernobyl et qu’en retire-t-il pour son existence ? Je souhaite ainsi m’attacher, dans le cadre d'une anthropologie des connaissances, à ce que produit la visite à Tchernobyl dans le quotidien de ces Japonais, à leur retour chez eux, à l'ère de la cohabitation atomique. En effet, la résurgence des événements, ici l’explosion de centrales nucléaires, met au premier plan la question de l’"après", introduisant une autre échelle temporelle, liée à la durée de vie des radioéléments avec lesquels il faut cohabiter.

Publications extraites de HAL affiliées à Laboratoire Interdisciplinaire Solidarités, Sociétés, Territoires (LISST)

Informations complémentaires

Co-représentante des doctorant.e.s du LISST-Cas (2018-2020)

Membre fondatrice et présidente d'AtoupAs (Association Toulousaine de Promotion de l'Anthropologie sociale, créée en janvier 2017)
9. Logo_AtoupAs_Jpg(programmes-n-aimant-pas-le-pdf-ou-Png)_mars2018.jpg