Doctorant

Magali DUFAU

Doctorante en anthropologie - Chargée de cours

Coordonnées

Corps

Doctorante LISST-Cas

Discipline(s)

Anthropologie, ethnologie, préhistoire

Discipline(s) enseignée(s)


2018/2019 : Vacations au département d'anthropologie (Toulouse Jean Jaurès)
TD/L1
: Accompagnement du projet de l'étudiant (12h)
TD/L2 : Grands courants et concepts de l'anthropologie (24h)
TD/L1 : L'anthropologie et ses mondes : textes (24h)

2015/2016 : Interventions au département d'ethnologie (Paris Ouest La Défense)
CM/L3 : Anthropologie de la vie quotidienne (2h)
CM/M1 : Analyse des matériaux de terrain (2h)

2012/2013 : Intervention au département d'ethnologie (Paris Ouest La Défense)
CM/M1 : Ethnologie générale - séance sur Bruno Latour (2h)

2011/2012 : Intervention au département d'ethnologie (Paris Ouest La Défense)
CM/M1 : Ethnologie générale - séance sur Bruno Latour (2h)

Thèmes de recherche


Titre de la thèse
Les collections ethnographiques au sein d'un muséum d'histoire naturelle : objets, représentations et discours, sous la direction de Nicolas Adell (LISST-CAS), depuis 2017.

Résumé
De nombreux muséums d'histoire naturelle conservent aujourd'hui au sein de leurs collections des objets catégorisés comme ethnographiques et qui sont présentés dans le même espace que les spécimens naturalistes. Si cette coexistence s'explique par l'histoire parallèle de leur constitution au cours du XIXe siècle (Dias, 1991), elle semble aujourd'hui plus incongrue. Dans un muséum, c'est-à-dire un « musée consacré aux sciences naturelles », ce sont avant tout les sciences de la nature qui sont mises en dialogue dans un parcours muséographique interdisciplinaire et la pertinence de l'insertion de collections culturelles (préhistoriques, archéologiques et ethnographiques) dans cet ensemble semble aujourd'hui délicate à mettre en œuvre. Ce projet de recherche consiste alors à étudier le statut accordé aujourd'hui aux collections culturelles dans un musée principalement dédié aux sciences naturelles ainsi que les représentations qui y sont associées et les discours qui sont produits sur ces objets. Pour cela, le Muséum d'histoire naturelle de Toulouse (MHNT) constitue un terrain de recherche privilégié. Il conserve aujourd'hui environ deux millions et demi d'items parmi lesquels 6000 objets ethnographiques provenant essentiellement d'Afrique, d'Océanie, d'Amérique et dans une moindre mesure d'Asie. Ce fonds ethnographique fut constitué dès le début du XIXe siècle grâce à des dons de particuliers – généralement des explorateurs ou des administrateurs coloniaux originaires de la région – faits à la ville de Toulouse parfois avant même l'ouverture du muséum en 1865. Il fut par la suite enrichi par des envois d’objets issus des missions scientifiques dirigées par le Musée d'ethnographie du Trocadéro (MET) puis par le Musée de l'Homme, par des achats en vente publique et plus récemment par un nouveau projet de collecte sur le terrain (mission Brésil).

Le modèle de Thierry Bonnot (2004) qui s'attache à étudier la trajectoire biographique et individuelle d'un artefact pour mettre à jour la construction sociale à l'origine de sa patrimonialisation et celui de Bruno Latour (2006) qui prône une analyse symétrique des humains et des non humains, en tant que les objets font agir les individus de la même manière que les individus agissent sur eux, seront tous deux essentiels pour mener une analyse des collections ethnographiques du muséum à travers quelques pièces emblématiques mobilisées dans différents projets. Il s'agira alors de prendre en compte la vie de ces objets et en particulier leur vie au musée : dans quelles conditions l'objet est entré dans les collections du muséum (don, achat, collecte), que connaît-on de l'objet (techniques de fabrication, usages, dimension symbolique au sein de la communauté de provenance), comment le sait-on (attribution supposée, archives, documentation bibliographique, terrain ethnographique), qu'est devenu l'objet au sein du muséum (rangé en réserve ou exposé), comment est-il perçu par les différents individus amenés à travailler ou à agir dessus (conservateurs, chargés de collections, régisseurs, chargés d'exposition, médiateurs), comment s'est transmis le savoir sur l'objet à travers les différents services du muséum, comment est-il transmis par la suite au public (cartels, visites, activités pédagogiques) et perçu ?

Cette recherche s'inscrit dans la perspective des travaux déjà menés sur les musées d'ethnographie (De l'Estoile, Dias, Segalen, Mazé) et surtout sur le renouveau de la présentation de leurs collections initié dans les années 2000. Ces études serviront alors de contre-point pour déterminer quelle place est accordée aux collections ethnographiques dans un musée qui n'est pourtant pas consacré aux sciences humaines et sociales. Cette étude entend aussi contribuer de manière plus générale à l'anthropologie des savoirs (Adell, 2011) et à l'anthropologie des sciences (Akrich, Callon et Latour, 2006) qui s'attachent à mettre en évidence les processus d'élaboration, de production et de transmission du savoir.

Adell, Nicolas. 2011, Anthropologie des savoirs (Paris, Armand Colin).
Akrich, Madeleine ; Callon, Michel ; Latour, Bruno. 2006, Sociologie de la traduction : textes fondateurs (Paris, Presses des Mines).
Bonnot, Thierry. 2004, Itinéraire biographique d'une bouteille de cidre, L'Homme, 170 : 139-163.
De L'Estoile, Benoît. 2007, Le goût des autres : de l'Exposition coloniale aux arts premiers (Paris, Flammarion).
Dias, Nélia. 1991, Le Musée d'Ethnographie du Trocadéro (1878-1908). Anthropologie et muséologie en France (Paris, Éditions du CNRS).
Latour, Bruno. 2006, Changer de société, refaire de la sociologie (Paris, Éditions La Découverte). 
Mazé, Camille ; Poulard, Frédéric ; Ventura, Christelle (dir.). 2013, Les Musées d'ethnologie. Culture, politique et changement institutionnel (Paris, Éditions du CTSH).
Segalen, Martine.
2005, Vie d'un musée 1937 – 2005 (Paris, Stock).
2008, Des atp au mucem : exposer le social, Ethnologie française, 38 : 639-644.

Thèmes
Anthropologie du patrimoine : patrimoine muséal, collections ethnographiques, muséums d'histoire naturelle
Anthropologie des sciences et des techniques : conservation, exposition, médiation d'objets de musée
Anthropologie des savoirs : représentations scientifiques, discours au public
Anthropologie de la nature : patrimonialisation de spécimens naturalistes, représentations du patrimoine naturel, statut des collections culturelles au sein d'un muséum d'histoire naturelle

Activités / CV


2014/2017
: Doctorante en ethnologie (LESC, Paris Ouest La Défense), préparation d'une thèse sous la direction d'Albert Piette (LESC) intitulée Parcours d'enquêtes et portraits d'enquêteurs : une ethnographie des pratiques de recherche - Projet de thèse interrompu.
2013/2014 : Master professionnel d'expertise ethnographique en projets culturels et touristiques (Paris Descartes), soutenance d'un mémoire sous la direction de Philippe Chaudat (Canthel) intitulé Valoriser des collections ethnographiques. L'exemple du Musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (MuCEM) - mention TB.
2011/2013 : Master de recherche en ethnologie (Paris Ouest La Défense), soutenance d'un mémoire sous la direction d'Albert Piette intitulé Marcher avec un troupeau. Esquisse ethnographique d'une transhumance pédestre en Gascogne - mention TB.
2007/2011 : Diplôme de premier cycle en histoire de l'art, spécialité anthropologie culturelle et sociale de l'Europe (Ecole du Louvre)
2008/2010 : Licence en histoire (Paris-Sorbonne)

Publications extraites de HAL affiliées à Laboratoire Interdisciplinaire Solidarités, Sociétés, Territoires (LISST)

Informations complémentaires


Communications
22 juin 2017
: De la police à la pólis. Les formes d'engagement du chercheur, Journées doctorales du LESC "Anthropologie critique et critique politique", Maison de l'Archéologie et de l'ethnologie, Nanterre.

Projets doctoraux
2017/2019 : Atelier doctoral Le musée comme terrain : stratification des héritages coloniaux, centre Maurice Halbwachs, EHESS (Paris).
2018 : Séjour doctoral (17/07 - 02/08) à Porto-Novo (Bénin) Processus de patrimonialisation, usages et muséification du passé, EHESS (Paris) et Ecole du Patrimoine Africain (Porto-Novo).
2015/2016 : Atelier doctoral Anthropologie existentiale, LESC (Nanterre).

Médiation scientifique
2018 : projet Les Exploreur-e-s et Médiation en milieu scolaire (Université Fédérale, Toulouse).
2016/2017 : formation à la pédagogie active, formation au mindmapping et formation à la médiation scientifique (Paris Ouest La Défense)
Depuis 2015 : médiatrice scientifique et culturelle (Muséum d'histoire naturelle de Toulouse).