Laboratoire Interdisciplinaire, Solidarités, Sociétés, Territoires (LISST)
UMR 5193

Accueil > Equipes de recherche > Dynamiques Rurales > Présentation de l'équipe

Thématique 2 : complexité et incertitudes des territoires de la ruralité : habiter, consommer, travailler

       Cette thématique questionne la manière dont se construisent de nouveaux territoires de référence, se gère la complexité accrue du rapport à l’espace rural, se vivent de nouveaux modes de socialités et de solidarités (entre hommes et femmes, entre générations) dans une dynamique circulatoire, plurielle de l’entre-deux entre villes et campagnes. Elle se décline selon trois orientations :

Mobilité, migration, circulation
    Les mobilités et immobilités (spatiales) sont un couple indissociable des dynamiques de perpétuation des hommes et des biens dans les campagnes. Toutefois, ces dernières décennies et tout particulièrement depuis le début du XXIe siècle, un nombre accru d'individus, de familles et de territoires sont concernés par l'augmentation des mouvements, selon des temporalités et des échelles de plus en plus variées et complexes, mettant au cœur des dynamiques sociales et spatiales les déplacements. Or les mobilités, les migrations et les circulations modifient les relations et les modalités des constructions identitaires et territoriales.
 

Rapport de genre et développement rural et agricole
     Les dynamiques des sociétés rurales tendent à modifier les espaces et les places occupés traditionnellement par les femmes et les hommes dans les pays du nord et du sud. La question des rapports de genre est importante pour comprendre les dynamiques de développement agricole et rural qui se jouent actuellement dans le cadre des contraintes d'évolution des systèmes productifs, migratoires et alimentaires.
 

 Question de méthode et souci de réflexivité
      Se confirment au fil des quadriennaux dans le laboratoire, mais aussi à l'échelle locale et nationale, l'intérêt pour l'analyse des expériences propres de recherche et d'enquête. Si ce type d'analyse d'ordre épistémologique, où la scientificité est mise en discussion, est relativement fréquent dans certaines sciences humaines et sociales, la géographie française, discipline à laquelle est rattachée bon nombre de chercheurs du laboratoire, s'y est jusqu'alors peu consacrée. La réflexion porte en particulier sur l'originalité de la démarche compréhensive, et notamment sur les questions des liens entre images, sons et sciences sociales.

 

Terrains : France, Argentine, Afrique de l’Est

Méthodologies : méthodologies qualitatives, écriture filmique.