Vivre la mort

Publié le 26 février 2020 Mis à jour le 26 février 2020
Parution aux Presses Universitaires du Midi de l'ouvrage intitulé Vivre la mort

Dans une approche pluridisciplinaire inédite, des historiens, anthropologues, sociologues, médecins s’attachent à rendre compte des mutations historiques des relations entre les vivants et les défunts, de même qu’ils se penchent sur les manières de faire société « autour de » et « avec » la mort. L’ouvrage envisage les mutations historiques et constances anthropologiques dans les relations entre vivants et défunts puis, dans une seconde section, à l’aune de l’interventionnisme médical contemporain, la prise en charge de la fin de vie et de la mort.
Les auteurs se proposent de faire état de la réalité sociale qui accompagne l’expérience du mourir, sujette aux mutations socioculturelles, à l’échelle de l’histoire occidentale.

Anastasia MEIDANI est enseignante-chercheure à l’université Toulouse - Jean Jaurès au LISST. Ses travaux portent sur la santé, le rapport au corps, le genre et les expériences du vieillir.
Jean-Yves BOUSIGUE est docteur en médecine, chargé de cours à l’université Paul- Sabatier et chercheur associé à FRAMESPA à l’université Toulouse - Jean Jaurès. Ses travaux portent sur les rapports entre médecine et société, et sur les institutions médicales.