Coordonnées

Adresse
Maison de la Recherche 5 allées Antonio Machado 31058 TOULOUSE Cedex 9

Corps

ATER UT2J LISST-Cas

Discipline(s)

Anthropologie, ethnologie, préhistoire

Discipline(s) enseignée(s)

2021-2022 - Attachée temporaire d'enseignement et de recherche (96h) - Département d'anthropologie (UFR HAA, UT2J)

CM

  • L1 [responsable de l’UE ; contrôles continu et terminal] : L’anthropologie et ses mondes : textes (non spécialistes)
  • L2 : Anthropologie politique
  • L3 : Anthropologie historique
  • M1 : Anthropologie de l’Europe
  • M2 : Anthropologie, histoire, mémoire
 

TD

  • L3 : Anthropologie historique
 

2020-2021 - Attachée temporaire d'enseignement et de recherche (ATER, 96h) - Département d'anthropologie (UFR HAA, UT2J)

CM

  • L1 [responsable de l’UE ; présentiel et SED] : L’anthropologie et ses mondes : textes (non spécialistes)
  • M1 : Anthropologie de l’Europe
  • M2 : Anthropologie historique
  • M2 : Problèmes contemporains de l’anthropologie (non spécialistes)
 

TD

  • L2 : Méthodologie de terrain
  • L3 : Anthropologie historique
 

2019-2020 - Chargée d’enseignement (31h) - Département d'anthropologie (UFR HAA, UT2J)

CM

  • L3 : Anthropologie historique
  • M1 : Anthropologie de l’Europe
  • M2 : Anthropologie historique
 

TD

  • L3 : Anthropologie historique
 

2016-2017 - Chargée d’enseignement (96h) - Département d'anthropologie (UFR HAA, UT2J)

CM

  • L3 : Anthropologie historique
  • M1 : Anthropologie de l’Europe
  • M2 : Anthropologie historique
 

TD

  • L1 : Découverte de l’anthropologie : textes
  • L1 : L’anthropologie et ses mondes : textes
  • L3 : Anthropologie historique

2015-2016 - Chargée d’enseignement (87h) - Département de sociologie, anthropologie (UFR SES, UT2J)

TD

  • L1 : Découverte de l’anthropologie : textes
  • L1 : Accompagnement au projet de l’étudiant
  • L1 : Découverte des méthodes de l’observation en sociologie
  • L1: L’anthropologie et ses mondes : textes

Thèmes de recherche

Anthropologie des mémoires ; Anthropologie du politique ; Anthropologie des frontières
Mémoires des violences politiques
Espace transfrontalier ; Territorialisation et déterritorialisation des mémoires
Mémoires/histoire, commémorations et associations ; Espagne Républicaine (France/Espagne)
 

Activités / CV

Thèse de doctorat mention Anthropologie sociale et historique, soutenue le 7 juin 2021, sous la direction de Galia Valtchinova

“España en el corazón”. Travailler les mémoires transfrontalières de l’Espagne républicaine : acteurs, enjeux et processus (Sud-ouest français/Aragon)

Membres du jury : Michèle Baussant (rapporteure) ; Stéphane Michonneau (rapporteur) ; Marlène Albert-Llorca (examinatrice) ; Francisco Ferrándiz Martín (examinateur) ; Aitzpea Leizaola Egaña (examinatrice) ; Véronique Moulinié (examinatrice) ; Galia Valtchinova (directrice de thèse).

Résumé de la thèse :

          Les années 2000 ont été marquées par la création sur le territoire espagnol de nombreuses associations se revendiquant des mémoires des vaincus de la guerre d’Espagne (1936-1939). La thématique, désormais connue sous le nom de « recuperación de la memoria histórica », s’insère dans les débats politiques et investit tout autant les sphères citoyennes et intimes. En parallèle, en France, des descendants d’exilés de l’Espagne républicaine se rassemblent dans le but de commémorer et de sortir de l’oubli l’exil et/ou la participation aux combats de la Seconde Guerre mondiale. De ces initiatives multiples vont naître des rencontres entre les militants associatifs porteurs de différents pans de la mémoire d’un « pays perdu ». Suivant deux réseaux interassociatifs aux contours, aux projets et aux structurations distinctes, mais réunissant en leur sein des activistes provenant notamment du Sud-ouest de la France et d’Aragon, cette thèse analyse les motivations, les objectifs ou encore les freins qui peuvent façonner les actions militantes dans cette volonté de commémorer ensemble.
          Au croisement d’une anthropologie politique et d’une anthropologie de la mémoire, cette recherche met au jour les acteurs, les espaces et les imaginaires qui concourent à la construction d’une mémoire (voulue) partagée. Le processus à l’œuvre mobilise un ensemble hétérogène d’événements historiques qui se sont déroulés de part et d’autre des Pyrénées et qui dépassent les épisodes les plus apparents (Seconde République, guerre, dictature, exil, Seconde Guerre mondiale) pour étendre la chronologie mémorialisée. Dans un jeu d’échelles assumé par les acteurs, entre local et transfrontalier, entre national (français ou espagnol) et international, il s’agit de saisir les outils, les supports et les références que manient les militants pour relever un défi historique et politique qui réunit passé, présent et futur. De la territorialisation des mémoires à leur déterritorialisation, un espace transfrontalier aux contours mouvants et très dynamiques se dessine au sein duquel des acteurs pluriels évoluent et définissent une mémoire pour l’Espagne républicaine.

Publications extraites de HAL affiliées à Laboratoire Interdisciplinaire Solidarités, Sociétés, Territoires (LISST)